- 9 avril 2013

Sortie au Musée des Dinosaures d’ Espéraza

     L’association Trèbes Entraide a organisé samedi 30 Mars une sortie pour les enfants qui suivent le soutien scolaire et pour ceux qui partent en vacances familiales à Port Leucate : 22 enfants et 9 adultes de l’association se sont rendus à la gare de Carcassonne puis ont « embarqué dans la micheline » appelée aujourd’hui TER, direction Espéraza.

     A 13h30 un guide les attendait pour leur commenter la visite. Chacun a pu à son niveau apprécier les commentaires, les plus grands  comprendre la théorie de l’évolution de l’espèce sur 4 milliards d’années  grâce  aux fossiles découverts et conservés au musée et grâce aux reconstitutions notamment celle d’un Archaeoptéryx  à mi-chemin entre le dinosaure et l’oiseau actuel.

     Les plus petits ont bien compris que quand ils mangeaient du poulet, ils mangeaient …du dinosaure. Les oiseaux étant les seuls dinosaures  survivants.

     Ils ont ensuite, et c’était bien sûr l’intérêt de la visite, pu admirer 12 reconstitutions de dinosaures grandeur nature et 18 squelettes venant du monde entier tous différents  suivant leur taille, leurs pattes , leurs cous, leurs queues, parfois  leurs ailes. Ils n’ont pas pu admirer le dinosaure le plus long  qui ait existé, 50 m, l’Argentinosaure  car il n’aurait pas pu rentrer dans le musée tout entier.

     Par contre, une salle spéciale est réservée au dinosaure audois dont les os ont été découverts lors de fouilles archéologiques près d’Espéraza, nommé  Ampélosaurus  atacis (dinosaure des vignes) et prénommé Eva du prénom de celle qui l’a découvert. Le squelette a été parfaitement reconstitué, un sculpteur a même imaginé sa tête à partir des ossements et les enfants ont pu se rendre compte que ses narines étaient bizarrement sur le dessus du crâne . Le guide parsemait ses explications scientifiques d’anecdotes pour intéresser les enfants par exemple, certains dinosaures avalaient des pierres pour broyer les végétaux dans leur estomac, et bien sûr l’incroyable histoire de la disparition des dinosaures.

     Pour terminer et se replonger dans l’ambiance fantastique des films ou des bandes dessinées ayant pour cadre cette époque de l’histoire de notre planète  un T.rex animé plus vrai que nature les attendait au milieu de cris effrayants certes mais fascinants .

     Ce sont les yeux pleins de toutes ces merveilles que le groupe a repris en « micheline » le chemin du retour à Carcassonne puis à Trèbes.